Light Style© by Fisana

Aller au contenu


Photo

OP Red Shadow - 12 & 13 septembre 2015


  • Ce sujet est fermé Ce sujet est fermé
4 réponses à ce sujet

#1 Beardman

Beardman
  • Camarades
  • 180 messages
  • LocationGEX (01)

Posté 18 juillet 2015 - 12:35

Petit coup de pouce pour une asso amie, d'ailleurs, co-organisation avec mon asso LFGM Airsoft 74: l'OP Red Shadow

 

Là: http://diabolic.foru...et-13-septembre

 

Et pour les flemmards:

 

"20 ans après les événement de la Crimée, l'Ukraine se retrouve destitué de toutes ses infrastructures et le pays se retrouve vite livré a lui même. En apprenant la nouvelle, la Russie décide d'envoyer ses troupes envahir et revendiquer toute l'Ukraine, terre du territoire russe.

Pour éviter l'invasion russe l'U.E décide d'intervenir et d'envoyer des troupes afin de protéger les civils et d'empêcher l'occupation ennemie. Mais tous les civils ne sont pas d'accord.…


La Révolution Orange de 2004, suivie du conflit gazier opposant la Russie à l'Ukraine sur fond de monopole de la société GazProm, ont contribué à la déstabilisation majeure de l'Ukraine post-soviétique. Le débarquement de matériel militaire des forces de l'OTAN, en 2006, sous couvert de l'autorisation du seul président Ianoutchenko, en contradiction avec la constitution ukrainienne, n'a fait qu'accroître les tensions en Crimée où la Russie conserve une importante base navale en Mer Noire depuis la fin de la Deuxième Guerre Mondiale.

Le second conflit gazier de 2009 a achevé de dégrader les relations entre la Russie et l'Ukraine, la Russie accusant l'Ukraine, à juste titre comme l'a prouvé le premier conflit, de voler le gaz pour le revendre à son profit aux pays membres de l'Union Européenne. Le conflit prend cette fois une dimension supérieure avec l'impact d'une coupure totale d'approvisionnement en gaz des gazoducs ukrainiens par GazProm, coupure ayant des conséquences jusqu'en Europe de l'Ouest.

L'Union Européenne entre en lice pour trouver une issue favorable à tous au nouveau conflit gazier. Sans grand résultat.

Les manifestations Euromaïdan qui secouent l'Ukraine à partir de novembre 2013 entraînent la chute du pouvoir en place au cours de la Révolution de février 2014 et conduisent à la perte de la Crimée et son rattachement à la Russie sous couvert d'un référendum populaire, contesté par la majeure partie de la communauté internationale.

Mais l'Occident réagit mollement, prenant sanction commerciale sur sanction commerciale envers la Russie, mais dans la crainte d'une nouvelle coupure de GazProm, leader mondial de l'extraction, l'acheminement et l’approvisionnement en gaz naturel, mais aussi arme stratégique de l’état russe.

Forts de la réussite en Crimée, les velléités séparatistes des oblasts du Donbass (Louhansk et Donetsk), les manifestations anti-maïdans du « Printemps Russe » dégénèrent en avril 2014 en guerre civile entre les séparatistes pro-russes du Donbass d'une part, soutenus par la Russie, et l'armée ukrainienne, soutenue par l'Union Européenne et les Etats-Unis.
Si la guerre a connu des batailles conventionnelles (siège de Sloviansk, offensive de Donetsk, prise de l'aéroport de Donetsk ou encore combats de Marioupol), le conflit a été également marqué par l'attaque du vol 17 de la Malaysia Airlines le 17 juillet 2014.

Le cessez le feu signé à Minsk en février 2015 n'a pas offert de solution durable au conflit et les soutiens, bien entendu non-officiels, apportés aux belligérants ont clairement fini d'affaiblir l'état ukrainien qui n'est désormais plus maître du destin de son pays.

Après plus de dix ans de révolutions, de manifestations, de conflit économique et de guerre civile, l'Ukraine, territoire enclavé entre le géant russe et l'union européenne, partagée entre ses intérêts économico-stratégiques et l'opinion publique, n'est plus.



Dans la crainte d’une nouvelle course à l’armement nucléaire, syndrome de l’émergence d’une nouvelle guerre froide, l’Union européenne, soutenue par les Etats-Unis d’Amérique, d’une part et la Russie, appuyée par ses alliés sino-coréens, d’autre part, entretiennent le statu quo en Ukraine. Chacun campe sur ses positions, fermant les yeux sur les exactions des séparatistes pro-russes comme de l’armée ukrainienne moribonde.

Si des experts militaires des deux camps, dont la présence en Ukraine est plus ou moins avouée par l’ensemble des parties prenantes, apportent leurs compétences aux bélligérants, aucune issue n’a encore été trouvée…


Voilà maintenant près de vingt ans que dure le conflit, rythmés par les saisons et les rigueurs de l’hiver mais animé par le désir ardent de récréer la Grande Russie impériale, le gouvernement russe semble avoir récemment changé de stratégie : troupes et blindés font mouvement vers la frontière Est de l’Ukraine.

Bien que les communiqués officiels informent les pays occidentaux de simples manœuvres militaires conjointes des forces armées russes sur les rives de la Mer Noire et d’opérations de maintien de la paix aux frontières de la Géorgie, les experts du renseignement militaire d’Europe et d’Amérique sont formels : l’ogre russe mobilise toute sa puissance pour envahir l’Ukraine et s’assurer la main mise sur le gaz naturel ukrainien d’une part et le contrôle de la Mer Noire d’autre part, aux portes de l’Europe.

En réaction, l’état d’alerte maximale et des mouvements de troupes ont également été déclenchés à travers toute l’Europe par les pays membres de l’Union. Les ponts aériens américains se sont multipliés et les bases américaines en Europe connaissent une activité sans précédent depuis la fin de la Deuxième Guerre Mondiale. La guerre semble plus proche que jamais…


Mais le peuple ukrainien, lui, coincé entre les nations en armes, ne l’entend pas de cette oreille. Nul n’a pris la peine de consulter ou rallier à sa cause ce peuple fier, héritier des Cosaques du Don et des partisans du dernier conflit mondial. La révolte gronde à nouveau de toutes ses forces dans les rues de Kiev à Odessa... alors que les ondes radio annoncent le lancement de l’Opération « Red Shadow
»..

 

OP gratuite et ouverte à tous

Prévoyez en plus de votre matos (répliques batterie lunette bille...etc...) :
-De quoi camper et vous changer
-Votre miam-miam glou-glou (barbecue à dispo le soir)
-Un talkie avec votre pseudo dessus !



-Russe 40 joueurs en camo russe ou alors autre camo mais que le haut ou le bas


-U.E / OTAN / Américain 40 joueurs en camo occidental complet


---Programme :
Lieu : Etaux, parking "Chez mado"
8h - Arrivé sur place à 8h. Prépa + chrony + remise des talkie étiqueté
9h - Tout le monde prêt à jouer, départ pour les camp de base
9h30 - Briefing
Départ simultané au signal de l'orga principal
12h pause repas
Reprise tous en même temps au signal des orga


--- les out et medic

Un billes = out (même en tir allié ou sur réplique)
5 medic par faction équipé d'une trousse contenant les cartes medic, possibilité de changer les medic in-game
Un joueurs out appel son medic, qui lui donne le choix :
1 - on retourne à un point de respawn (qui peut être loin...) et on repart en jeu normalement
2 - on tire une carte qui donne un handicap (bras/jambe mort, oeil en moins, pas le droit de courir..etc...)
Un joueurs "handicapé" retrouvera son état normal en retournant a son camp de base a n'importe quel moment (dépose d’accessoire si il y'en a)
Même règle de soin pour les medic

---Puissances
350 fps pour les Pompe, PA et AEG (rafales courtes)
400 fps pour les AEG en SEMI
450 fps pour les Bolt


---Emport de billes :
Chaque joueur vient avec ses billes qu'il déposera à son camp de base faction, puis pars avec ses mag remplis.
Emport de mag illimité pour les PA, les pompe et les mid-cap.
Pour les hi-cap, maximum 3 dont celui engager (4 pour les plus petit type MP5)
Les billes seront placées dans des caisses qui seront fermées en cas d'attaque du camp !


Modifié par Beardman, 18 juillet 2015 - 12:35 .


#2 katioucha

katioucha
  • Camarades
  • 2 711 messages
  • Locationle rhôôôône

Posté 18 juillet 2015 - 07:49

oulala intéressant ^^


 

"... j'ai fait 2j de ski avec mon altyn car j'avais que ça comme casque en cas de chute..."

 


#3 Mexall

Mexall
  • Camarades
  • 2 134 messages

Posté 18 juillet 2015 - 09:36

C'est par chez moi, mais pas sur du tout d'être là :(.


4 cm elastique au mini et 16 en tirant dessus   :rofl2: 

 

chiche xD , si l'année prochaine je rafle la m4 a la tombola de Kessel , je finis l'OP avec   :blol:

 


#4 Kirov

Kirov
  • Camarades
  • 1 074 messages
  • LocationMontpellier, PURR

Posté 19 juillet 2015 - 12:02

Tentant mais un peu trop loin... Dommage !


Это песня о самом красивом городе в мире, Москва!

maintenant je vais vivre dans la hantise de voir débarquer des hordes de multicam avec des ak de texans...


Oh le visionnaire :P

#5 Beardman

Beardman
  • Camarades
  • 180 messages
  • LocationGEX (01)

Posté 07 septembre 2015 - 06:07

OP annulée par manque d'inscrits...






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users